12 JOURS

France – 2017 – 1h27 – Réalisé par Raymond Depardon

Avant 12 jours, les personnes hospitalisées en psychiatrie sans leur consentement sont présentées en audience, d’un côté un juge, de l’autre un patient, entre eux naît un dialogue sur le sens du mot liberté et de la vie…

Raymond Depardon a déjà consacré deux documentaires à la psychiatrie (SAN CLEMENTE) et deux autres au fonctionnement de la justice (DELITS FLAGRANTS et INSTANTS D’AUDIENCE). Sobrement intitulé 12 JOURS, son dernier documentaire réunit ses deux préoccupations, avec le même regard rempli de respect et de compassion. Dans un hôpital psychiatrique, il filme les patients confrontés au magistrat qui va décider de leur avenir. Des face-à-face éprouvants, parfois drôles, où s’exprime une humanité cabossée. Et désireuse d’être écoutée. Tous ont été hospitalisés sans leur consentement, à la demande de leurs proches ou de leur employeur, pour éviter toute mise en danger d’autrui et, souvent, d’eux-mêmes. Le dispositif filmique très simple restitue ces moments de paroles et d’émotion, ce qui n’empêche pas Depardon de livrer, en filigrane, une réflexion sur la complexité de la santé mentale et la vulnérabilité sociale qui s’exprime dans ces témoignages poignants…

> à partir du  29 décembre



Vendredi 1er décembre, soirée « A la folie » :

En partenariat avec le Café-philo et psychanalyse de Biarritz, avec la participation de Francis Ancibure, psychologue hospitalier en milieu carcéral et Thierry Lamote, psychologue clinicien, maître de conférences à l’Université Paris Diderot.

18h30 : Titicut Follies / 20h45 : 12 jours

Petite restauration entre les 2 séances. Tarif spécial  2 films : 8€ adhérents / 12€ tarif plein.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *