3000 NUITS

Palestine – 2016 -1h43 en VO – Réalisé par Mai Masri avec Maisa Abd Elhadi, Raida Adon, Karim Saleh, Nadira Omran…

Années 80, à la veille des événements de Sabra et Chatila. La révolte gronde dans une prison israélienne, où sont détenues des prisonnières politiques palestiniennes. Layal, une jeune institutrice de Naplouse, vient d’arriver, condamnée à 8 ans de prison pour un attentat dans lequel elle n’est pas impliquée.

Elle partage la cellule d’israéliennes condamnées pour droits communs et s’habitue progressivement à l’univers carcéral. Mais Layal découvre qu’elle est enceinte. Envers et contre tous, elle décide de garder l’enfant…

S’inscrivant dans le sillon d’autres films sur les femmes en prison (LEONERA de Pablo Trapero et bientôt DE SAS EN SAS de Rachida Brakni), la singularité du film de Mai Masri est de s’assumer comme un témoignage sur la situation des Palestiniens enfermés dans les prisons israéliennes.

S’il n’évite pas toujours l’écueil du manichéisme, 3000 NUITS n’est jamais aussi fort que lorsqu’il montre la solidarité de ces détenues prises dans l’étau de l’Histoire et luttant par leurs faibles moyens pour leur dignité…

>  du 18 au 29 janvier à l’Autre Cinéma