A MOST VIOLENT YEAR

 

AmostviolentyearEtats-Unis – 2h05 en VO – Réalisé par J.C. Chandor avec Oscar Isaac, Jessica Chastain, Albert Brooks…

New York – 1981. L’année la plus violente qu’ait connue la ville. Le destin d’un immigré qui tente de se faire une place dans le business du pétrole. Son ambition se heurte à la corruption, la violence galopante et à la dépravation de l’époque qui menacent de détruire tout ce que lui et sa famille ont construit…

A MOST VIOLENT YEAR raconte une histoire simple au premier regard – un entrepreneur newyorkais tente de réussir sans renoncer à son intégrité – pour mieux dévoiler la complexité des êtres et de la société qu’ils forment. Le film est situé en 1981, à New York, la pire qu’ait connue la ville en matière de criminalité.

Dans un Brooklyn déglingué, le cinéaste met en scène une éprouvante course contre la montre et, par la même occasion, exprime la terreur que lui inspire l’abîme sans fond du libéralisme étasunien. Au cœur de ce chaos, Oscar Issac, le Llewin Davis des frères Coen, en parvenu intégré et tiré à quatre épingles et Jessica Chastain en blonde vénéneuse, campent le plus beau couple vu au cinéma depuis des lustres.

Avec ce troisième opus, le réalisateur J.C. Chandor (à qui l’on doit déjà le passionnant MARGIN CALL) s’impose comme une des valeurs sûres du cinéma indépendant américain, dans la lignée d’un Sydney Lumet ou d’un James Gray…

 

> à l’Atalante du 21 janvier au 10 février