A nos amours

France – 1983 – 1h35 Réalisé par Maurice Pialat avec Sandrine Bonnaire, Evelyne Ker, Pierre-Loup Rajot

A quinze ans, Suzanne découvre avec lucidité et une certaine amertume que ce qu’elle aime faire avec les hommes, c’est l’amour et rien d’autre. Le reste ne serait-il qu’ennui ou illusion ?

En 1969, Maurice Pialat fut salué comme un » jeune » réalisateur, malgré son âge (44 ans). L’Enfance nue radicalisait alors le thème, apparemment banalisé, du jeune adolescent délinquant, son héros n’offrant aucune prise aux lectures classiques, psychologiques ou sociologiques. Ainsi seront les héros des autres films de Pialat, figures sans passé identifiable, sans détermination contemporaine, sans avenir prévisible… Suzanne, l’héroïne d’À nos amours, est certes une adolescente des années 80, mais elle est aussi un mystère irréductible à son époque et sa situation familiale. Le public de 1983 fut sensible à ce portrait issu des souvenirs de la scénariste Arlette Langmann, adolescente des années 60, surtout grâce à la révélation d’une des futures grandes actrices du cinéma français, Sandrine Bonnaire.

 

Pour voir la bande annonce et le film sur La Toile, c’est par ici.

 

 

 

VOD • L’ATALANTE SUR LA TOILE ★ COMMENT ÇA MARCHE ?
Votre cinéma a temporairement fermé ses portes. Mais grâce à LA TOILE, l’Atalante vous propose une sélections de films en VOD à (re)découvrir depuis chez vous ! Sorties, reprises récentes, patrimoine ou jeune public… on y retrouve toute la diversité des cinémas que nous aimons vous proposer toute l’année !
Prix : de 1,99€ à 5,99€ | Pass Films (5 films 1 an 14€).