A TROIS ON Y VA

 

A3onyvaFrance- 2015 – 1h26 – Réalisé par Jérôme Bonnell avec Anaïs Demoustier, Félix Moati, Sophie Verbeeck, Patrick d’Assumçao, Laure Calamy, Olivier Broche…

Charlotte et Micha sont jeunes et amoureux. Ils viennent de s’acheter une maison près de Lille pour y filer le parfait amour. Mais depuis quelques mois, Charlotte trompe Micha avec Mélodie… Sans rien soupçonner, se sentant toutefois un peu délaissé, Micha trompe Charlotte à son tour… mais avec Mélodie aussi ! Pour Mélodie, c’est le vertige. Complice du secret de chacun. Amoureuse des deux en même temps…

Cela fait quelques années que l’on suit la carrière de Jérome Bonnell, auteur talentueux du CHIGNON D’OLGA et des YEUX CLAIRS, ou plus récemment du TEMPS DE L’AVENTURE, dans lequel il mettait en scène la rencontre entre Emmanuelle Devos et Gabriel Byrne.

Jérôme Bonnell prouve qu’on peut encore charmer, émouvoir, surprendre avec une histoire de trio amoureux. Entre marivaudage subtil et drôlerie des situations, il tisse ainsi une histoire de l’amour et du mensonge, double amour et double mensonge, qui évite à merveille le graveleux et le conformisme grâce à sa légèreté de ton, à son élégance de facture et à sa liberté de pensée.

La grande réussite de Jérôme Bonnell, c’est de ne jamais se montrer théorique ou psychologisant, c’est de transmettre ses idées sur l’amour et ses variations à travers des situations de comédie, à travers les actions et les réactions des personnages. Ça donne un film en mouvement, tout de fluidité et de grâce, porté par un trio d’acteurs au diapason : Anaïs Demoustier, Félix Moati et Sophie Verbeeck ont la grâce, eux aussi… (merci Utopia !)