APRÈS LA TEMPÊTE

Japon – 2016 – 1h58 en VO – Réalisé par Hirokazu Kore-Eda avec Hiroshi Abe, Yoko Maki, Yoshizawa Taiyo, Kirin Kiki… 

Malgré un début de carrière d’écrivain prometteur, Ryota accumule les désillusions. Divorcé de Kyoko, il gaspille le peu d’argent que lui rapporte son travail de détective privé en jouant aux courses, jusqu’à ne plus pouvoir payer la pension alimentaire de son fils de 11 ans, Shingo. A présent, Ryota tente de regagner la confiance des siens et de se faire une place dans la vie de son fils. Cela semble bien mal parti jusqu’au jour où un typhon contraint toute la famille à passer une nuit ensemble…  

Infatigable peintre des familles japonaises, Kore-Eda s’intéresse cette fois à une famille disloquée par le divorce, la garde partagée d’un enfant et la mort récente d’un aïeul. Une amertume à laquelle le cinéaste ne nous avait pas habitués depuis les très beaux NOBODY KNOWS (2004) et STILL WALKING (2008). Son dernier film met en scène toute une galerie de personnages, mais dresse parmi eux le portrait d’un sublime perdant, tchekhovien en diable : Ryota, écrivain raté et détective privé, dont le métier donne lieu à de savoureuses touches d’humour. Au cœur de ce film atmosphérique, cette magnifique nuit de tempête, où les paroles scintillent dans une forme de symphonie apaisée. Un film pudique et sensible qui est aussi une belle leçon de vie…

> à partir du 26 avril


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *