AU REVOIR LÀ-HAUT

France – 2017 – 1h55 – Réalisé par Albert Dupontel avec Nahuel Perez Biscayart, Albert Dupontel, Laurent Lafitte, Niels Arestrup, Mélanie Thierry…

Novembre 1919. Deux rescapés des tranchées, l’un dessinateur de génie, l’autre modeste comptable, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts. Dans la France des années folles, l’entreprise va se révéler aussi dangereuse que spectaculaire…

On ne s’attendait pas forcément à voir Dupontel adapter un prix Goncourt. Après les univers férocement déglingués de BERNIE, 9 MOIS FERME, ENFERMES DEHORS, l’acteur-réalisateur plonge dans l’enfer de la Première Guerre mondiale, en transposant au cinéma le roman – captivant de Pierre Lemaître, qui raconte la revanche sur la vie de deux anciens soldats. Sa sensibilité pour les marginaux de tous poils, qui peinent à trouver leur place dans une société qui les rejette, s’accorde parfaitement à l’esprit du roman, dont on retrouve toute la verve et toute la puissance. Dupontel réussit un film à la fois épique et burlesque, lyrique et caustique, politiquement incorrect et poétique en diable. Le tout est incarné par tout un chapelet de comédiens, où domine, d’une grande expressivité derrière son masque, le jeu impressionnant du comédien Nahuel Perez Biscayart, récemment révélé dans 120 BATTEMENTS PAR MINUTE de Robin Campillo…

> à partir du 8 novembre


Avis moyen (/5)

Commentaires

Une réponse à AU REVOIR LÀ-HAUT

  1. Ayac dit :

    Brillantissime! Un magnifique film, à la fois poétique, émouvant et spectaculaire. Bravo!

    5

Répondre à Ayac Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *