BACCALAUREAT

baccalaureat

Roumanie – 2016 – 2h07 en VO – Réalisé par Cristian Mungiu avec Maria Dragus, Adrian Titieni, Lia Bugnar, Malina Manovici…

Romeo, médecin dans une petite ville de Transylvanie, a tout mis en œuvre pour que sa fille, Eliza, soit acceptée dans une université anglaise. Il ne reste plus à la jeune fille, très bonne élève, qu’une formalité qui ne devrait pas poser de problème : obtenir son baccalauréat. Mais Eliza se fait agresser et le précieux sésame semble brutalement hors de portée.

Avec lui, c’est toute la vie de Romeo qui est remise en question quand il oublie alors tous les principes qu’il a inculqués à sa fille, entre compromis et compromissions…

Après 4 MOIS, 3 SEMAINES, 2 JOURS et AU-DELA DES COLLINES, BACCALAUREAT marque le grand retour de Cristian Mungiu, l’un des plus dignes représentants de la vague roumaine.

En apparence, rien de très saillant ni de spectaculaire dans le décor sans relief de cette petite ville de la Roumanie actuelle aux immeubles gris à la vie monotone. Et pourtant, rapidement il suffit d’une vitre cassée pour qu’une tension sourde s’installe et avec elle une menace que l’on ne verra jamais réellement incarnée, un peu à la manière du film CACHE de Peter Haneke. L’écriture de Cristian Mungiu nous tient par les tripes, nous dérange.

Il propose une analyse fine d’une relation éducative tout en disséquant, sans la moindre concession, une société roumaine distordue par les trafics d’influence, les compromissions, où tout chez l’humain, de l’âme à la chair, se négocie dans la plus totale amoralité. Tout cela orchestré avec une rigueur, un brio impressionnant, qui justifient pleinement le Prix de la Mise en scène attribué au Festival de Cannes…

> jusqu’au 27 décembre à l’Atalante