Camille Claudel 1915

France – 2012 – 1h37 – Réalisé par Bruno Dumont avec Juliette Binoche, Jean-Luc Vincent, Robert Leroy, Emmanuel Kauffman, Marion Keller…

CAMILLE-CLAUDEL-1915

Hiver 1915. Internée par sa famille dans un asile du Sud de la France – là où elle ne sculptera plus – chronique de la vie recluse de Camille Claudel, dans l’attente d’une visite de son frère, Paul Claudel…

Vingt-cinq après le CAMILLE CLAUDEL de Bruno Nuytten, c’est au tour du cinéaste Bruno Dumont de s’attacher au destin de la célèbre sculptrice et égérie de Rodin, internée dans un asile à l’âge de quarante-neuf ans. Rares sont les échos sur ce film, qui aura les honneurs de la compétition du Festival de Berlin, mais on devine que la proposition de Bruno Dumont, passionné par la question de la vérité et du mystère de l’être, sera sans doute très singulière. Après Isabelle Adjani, c’est Juliette Binoche qui incarne cette artiste tourmentée, qui côtoiera la folie pendant près de trente ans. Peu porté sur les artifices, Bruno Dumont a tenu à tourner ce film auprès des malades d’un véritable hôpital psychiatrique, pour traduire la réalité de cet internement, « sans paroles, parce que c’est des cris, c’est de la douleur, c’est du temps, c’est de l’ennui, ce sont des formes béantes de la maladie mentale qui sont justement la non-parole, l’émotion »… Le lien très fort qu’elle entretenait avec son frère l’écrivain Paul Claudel est aussi au centre de ce film librement inspiré de leur correspondance, qui s’annonce comme une expérience très forte…

L’Autre Cinéma > à partir du 13 mars