DOULEUR ET GLOIRE

Espagne I 2019 I 1h53 en VO I Réalisé par Pedro Almodovar avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Leonardo Sbaraglia, Penélope Cruz…

Festival de Cannes 2019, Sélection officielle, en compétition

Une série de retrouvailles après plusieurs décennies, certaines en chair et en os, d’autres par le souvenir, dans la vie d’un réalisateur en souffrance. Premières amours, les suivantes, la mère, la mort, des acteurs avec qui il a travaillé, les années 60, les années 80 et le présent. L’impossibilité de séparer création et vie privée. Et le vide, l’insondable vide face à l’incapacité de continuer à tourner…

Trois ans après JULIETA, notre cher Almodovar revient avec DOULEUR ET GLOIRE, qui a explosé le box-office espagnol. Contrairement à ce que semble dévoiler son titre un peu grandiloquent (référence humoristique au genre du soap opera ?), le film est présenté pourtant comme le plus introspectif de son auteur, en prise directe avec son expérience de réalisateur. Antonio Banderas y campe le célèbre cinéaste Salvador Mallo, alter-ego d’Almodovar qui lui a prêté ses costumes pittoresques, sa coupe de cheveux et jusqu’à son propre mobilier. Une œuvre lumineuse et cathartique à la narration ample, qui nous promène entre passé et présent, autofiction et imaginaire…

Vendredi 17 mai à 21h
séance précédée d’un apéro-tapas
(sangria offerte aux adhérents)

 

Commentaires

Une réponse à DOULEUR ET GLOIRE

  1. De Tournemine dit :

    Je vais le voir très bientôt….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.