ELLE

 

ElleFrance – 2016 – 2h10 – Réalisé par Paul Verhoeven avec Isabelle Huppert, Laurent Lafitte, Anne Consigny, Charles Berling, Virginie Efira, Judith Magre…

Michèle fait partie de ces femmes que rien ne semble atteindre. À la tête d’une grande entreprise de jeux vidéo, elle gère ses affaires comme sa vie sentimentale : d’une main de fer. Sa vie bascule lorsqu’elle est agressée chez elle par un mystérieux inconnu. Inébranlable, Michèle se met à le traquer en retour.

Un jeu étrange s’installe alors entre eux. Un jeu qui, à tout instant, peut dégénérer…

C’est un parcours atypique que celui du cinéaste néerlandais Paul Verhoeven, qui débuta sa carrière aux Pays-Bas avant d’entamer une carrière hollywoodienne avec des films combinant grand spectacle et critique acerbe de la société et de ses maux (de TOTAL RECALL en passant par STARSHIP TROOPERS).

A bientôt quatre-vingt ans, Verhoeven n’abandonne rien de ses thématiques inconfortables ni de ses obsessions périlleuses et revient vingt-quatre ans après le sulfureux BASIC INSTINCT en compétition à Cannes avec ELLE, un film au casting 100% français adapté d’un roman de Philippe Djian.

C’est une fois de plus l’occasion d’une performance exceptionnelle pour Isabelle Huppert qui trouve un nouveau rôle à sa mesure, dans un personnage assez proche par certains côtés de celui de LA PIANISTE de Michael Haneke (qui lui avait valu, en 2001, un Prix d’interprétation à Cannes).

ELLE se présente comme un thriller psychologique haletant, qui plonge aux tréfonds des recoins les plus sombres de l’âme humaine : celle de l’agresseur présumé, comme celle de sa victime, dont la psychologie est parfois tout aussi inquiétante…