ELSER, UN HEROS ORDINAIRE

ElserAllemagne – 2015 – 1h54 en VOSTF – Réalisé par Olivier Hirshbiegel avec Christian Friedel, Katarina Schüttler, Burghart Klaussner, Johann Von Bülow…

Allemagne, 8 Novembre 1939. Adolf Hitler prononce une allocution devant les dirigeants du parti nazi dans la brasserie Bürgerbräu à Munich. Une bombe explose, mais Hitler ainsi que Joseph Goebbels, Heinrich Himmler, Martin Bormann et d’autres ont quitté les lieux quelques minutes plus tôt.

L’attentat est un échec. Rattrapé à la frontière suisse alors qu’il tentait de s’enfuir, Georg Elser est arrêté puis transféré à Munich pour être interrogé. Pour les Nazis, il s’agit d’un complot et on le soupçonne d’être un pion entre les mains d’une puissance étrangère.

Rien ne prédestinait Georg Elser, modeste menuisier, à commettre cet acte insensé…

Ce film d’Olivier Hirshbiegel revient sur un épisode presque oublié et pourtant crucial de l’histoire du nazisme : l’attentat manqué contre Hitler, qui aurait pu faire basculer le cours de l’Histoire.

C’est le premier d’une longue série d’attentats ratés contre Hitler et surtout le seul accompli par un civil, tous les autres le seront par des militaires du régime. Le cœur du film tourne autour du fascinant triangle que forme Georg Elser et ses interrogateurs et bourreaux, Heinrich Müller, chef de la Gestapo, et Arthur Nebe, chef de la police judiciaire.

Le film est passionnant dans sa construction, parce qu’au-delà de ce huis-clos carcéral, il revient en flashback sur le parcours de son personnage, sur tout ce qui l’a fait évoluer depuis le début des années trente.

Un héros ordinaire auquel l’acteur Christian Friedel (découvert en instituteur dans LE RUBAN BLANC de Michael Haneke), donne une épaisseur, une énergie, un charme extraordinaires …

> à l’Atalante du 21 octobre au 10 novembre