FRANTZ

FRANTZ AFFICHEFrance, Allemagne – 2016 – 1h53 en VO – Réalisé par François Ozon avec Pierre Niney, Paula Beer, Ernst Stötzner, Marie Gruber, Johann Von Bülow, Alice de Lencquesaing…

Au lendemain de la guerre 14-18, dans une petite ville allemande, Anna se rend tous les jours sur la tombe de son fiancé, Frantz, mort sur le front en France. Mais ce jour-là, un jeune Français, Adrien, est venu se recueillir sur la tombe de son ami allemand. Cette présence à la suite de la défaite allemande va provoquer des réactions passionnelles dans la ville…

La filmographie de François Ozon est marquée par un certain éclectisme et par une oscillation entre œuvres à tendance populaire et films plus intimistes. C’est le cas de FRANTZ, drame romanesque  en noir et blanc qui évoque l’espoir, peut-être vain, d’une réconciliation des peuples, ainsi que le tourment des âmes prises dans la fureur de l’histoire. François Ozon a été inspiré par la pièce de théâtre de Maurice Rostand, écrite au lendemain de la Guerre, quand la France voulait croire en une paix et une réconciliation possibles.

Cette pièce avait déjà inspiré Ernst Lubistsch pour l’un de ses films les plus méconnus, BROKEN LULLABY (1932). Dans les deux cas, c’est le personnage masculin qui était la figure centrale du récit. François Ozon, dramaturge des femmes, a fait de la jeune Anna le cœur du récit. Magnifique personnage, à la fois rigoureux et passionné, incarné à merveille par l’actrice Paula Beer, qui donne toute sa force à ce film poignant…

> du 7 au 26 septembre à l’Autre Cinéma