GRÂCE À DIEU

France – 2018 – 2h17 – Réalisé par François Ozon avec Melvil Poupaud, Swann Arlaud, Denis Ménochet, Eric Caravaca, Josiane Balasko, Aurélia Petit, Hélène Vincent… 

Alexandre vit à Lyon avec sa femme et ses enfants. Un jour, il découvre par hasard que le prêtre qui a abusé de lui aux scouts officie toujours auprès d’enfants. Il se lance alors dans un combat, très vite rejoint par François et Emmanuel, également victimes du prêtre, pour « libérer leur parole » sur ce qu’ils ont subi. Mais les répercussions et conséquences de ces aveux ne laisseront personne indemne…

En recevant l’Ours d’argent des mains du jury du récent Festival de Berlin, le réalisateur François Ozon affirmait avoir fait ce film pour essaie de briser le silence de l’Eglise catholique en France. GRÂCE A DIEU aborde en effet de manière implacable les actes de pédophilie commis au sein de l’évêché de Lyon par le père Preynat dans les années 80 et 90, protégé par l’archevêque Philippe Barbarin. De manière rigoureuse, avec un souci de justesse et en évitant tout pathos, cette fiction marquante ne laisse aucun doute quant à la réalité des faits, et retrace le parcours des victimes, qui dans un élan de douleur et de fraternité, se sont réunies pour dénoncer ces crimes. Porté par un trio de comédiens remarquables, le film a l’intelligence de placer au centre de son propos la dimension humaine et la question du droit, de la justice, sans éluder les questions spirituelles et morales que le sujet implique…


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.