Grand Central

France – 2013 – 1h35 – Réalisé par Rebecca Zlotowski avec Tahar Rahim, Léa Seydoux, Olivier Gourmet…
20534616_20130702111026946
Gary est jeune, agile, il apprend vite. Il fait partie de ceux à qui on n’a jamais rien promis. De petits boulots en petits boulots, il est embauché dans une centrale nucléaire. Là, au plus près des réacteurs, où les doses radioactives sont les plus fortes, il trouve enfin ce qu’il cherchait : de l’argent, une équipe, une famille. Mais l’équipe, c’est aussi Karole, la femme de Toni dont il tombe amoureux. L’amour interdit et les radiations contaminent lentement Gary. Chaque jour devient une menace…
Rebecca Zlotowski aime révéler des univers secrets. Dans BELLE EPINE, son premier film, elle observait les courses automobiles sauvages, dans GRAND CENTRAL elle nous fait pénétrer dans le monde invisible des centrales nucléaires. L’ancrage du récit dans cet univers dont elle décrit précisément les rites et les protocoles (les combinaisons, les sons, l’obsession de la « dose ») nourrit de manière originale cette histoire d’amour sous tension. Le film, porté par la sensualité de ces deux interprètes Tahar Rahim et Léa Seydoux – joue aussi magnifiquement du contraste entre les décors : celui très fermé et clinique de la centrale et la nature édénique où se déploient les relations amoureuses et la vie de cette petite tribu d’ « intouchables » que constituent les travailleurs de la centrale. Une cinéaste à suivre…