HARMONIUM

Japon – 2016 – 1h58 en VO – Réalisé par Kôji Fukada avec Tadanobu Asano, Mariko Tsutsui, Kanji Furutachi, Taïga, Momone Shinokawa…

Dans une discrète banlieue japonaise, Toshio et sa femme Akié mènent une vie en apparence paisible avec leur fille. Un matin, un ancien ami de Toshio se présente à son atelier, après une décennie en prison. A la surprise d’Akié, Toshio lui offre emploi et logis. Peu à peu, ce dernier s’immisce dans la vie familiale, apprend l’harmonium à la fillette, et se rapproche doucement d’Akié…

HARMONIUM parle de la manière dont les secrets finissent toujours par réapparaître et causer des dégâts irréversibles, surtout quand ils frappent par ricochet ceux qui n’étaient pas concernés. 

« Le réalisateur du rohmérien AU REVOIR L’ETE est de retour avec un film totalement différent du précédent : un thriller psychologique poli par les codes du film fantastique (récompensé par le prix du jury d’Un certain regard lors du dernier Festival de Cannes).

HARMONIUM impressionne par la maîtrise de sa mise en scène, la subtilité de sa direction d’acteurs, son art des rimes intérieures (la récurrence de la couleur rouge à des moments fatidiques), la beauté tranquille de son image, de ses plans fixes qui contrastent avec le tableau terrible que dresse Fukada de l’humanité.

Derrière la retenue et la politesse, il y a l’hypocrisie, l’impossibilité évidente d’une société à refouler indéfiniment les pulsions de mort qui habitent les êtres, les forces destructrices qui les dépassent et les ramènent toujours à la barbarie».
Les Inrockuptibles.

> à l’Autre Cinéma à partir du 25 janvier