IXCANUL

ixcanulGuatemala – 2015 – 1h31 en VO – Réalisé par Jayro Bustamante avec Maria Mercedes Coroy, Maria Telon, Manuel Antun, Justo Lorenzo…

Maria, jeune Maya de 17 ans, vit avec ses parents dans une plantation de café sur les flancs d’un volcan, au Guatemala. Elle voudrait échapper à son destin, au mariage arrangé qui l’attend.

La grande ville dont elle rêve va lui sauver la vie. Mais à quel prix…

« Ixcanul », en langue maya cakchiquel, signifie « volcan », de manière très métaphorique et imagée. Un volcan en sommeil, toujours susceptible de se réveiller et de montrer sa colère, comme la jeune indigène Maria, magnifique personnage de ce film de Jayro Bustamante, récompensé à la fois au Festival de Berlin et par l’Abrazo du Meilleur film au Festival du Cinéma d’Amérique latine de Biarritz.

Jayro Bustamante, qui a longtemps vécu en France, signe là un magnifiquement retour au sein de son peuple, très rarement représenté au cinéma. IXCANUL est tout cela à la fois : une splendide peinture naturaliste de la vie paysanne, une étude sans complaisance des croyances ancestrales et une vision très lucide de la situation des indigènes mayas, considérés comme des citoyens de seconde zone dans leur pays.

Mais c’est aussi, et surtout, un très beau récit initiatique, porté par un sens du cadre très sûr, un sens de l’espace et de lumière qui dessinent un bel écrin à cette histoire d’émancipation portée par des acteurs non professionnels, de la magnifique Maria Mercedes Coroy, à la non moins stupéfiante Maria Telon, bouleversante dans le rôle de la mère…