JE DANSERAI SI JE VEUX


Palestine, Israël, France – 2016 – 1h42 en VO – Réalisé par Maysaloun Hamoud avec Mouna Hawa, Sana Jammelieh, Shaden Kanboura…

Layla, Salma et Nour, trois jeunes femmes palestiniennes, partagent un appartement à Tel Aviv, loin du carcan de leurs villes d’origine et à l’abri des regards réprobateurs. Mais le chemin vers la liberté est jalonné d’épreuves…

Dans la lignée de MUCH LOVED ou de MUSTANG, la réalisatrice palestinienne Maysaloun Hamoud s’intéresse au parcours d’émancipation de trois femmes, avec une ce film courageux produit par la comédienne et réalisatrice israélienne Ronit Elkabetz (depuis disparue) et son frère Shlomi. A travers l’histoire d’amitié de ce trio féminin très différent mais réuni par un désir vital de liberté, elle tire le portrait d’une génération qui ne s’excusera pas d’exister, et tente de secouer et de faire évoluer la société à travers ce film lumineux, éminemment féministe et engagé….


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *