LA ISLA MINIMA

LaislaminimaEspagne – 2015 – 1h44 en VO – Réalisé par Alberto Rodriguez avec Raúl Arévalo, Javier Gutiérrez, Antonio de la Torre, Nerea Barros…

Deux flics que tout oppose, dans l’Espagne post-franquiste des années 1980, sont envoyés dans une petite ville d’Andalousie pour enquêter sur l’assassinat sauvage de deux adolescentes pendant les fêtes locales. Au cœur des marécages de cette région encore ancrée dans le passé, parfois jusqu’à l’absurde et où règne la loi du silence, ils vont devoir surmonter leurs différences pour démasquer le tueur…

On pourrait se croire dans le bayou en Lousiane, mais c’est bien sur les rives du Guadalquavir que se situe cette enquête en eaux troubles signée Alberto Rodriguez, devenue l’un des plus gros succès de l’année au box-office espagnol.

La comparaison n’est pas anodine, tant LA ISLA MINIMA s’inscrit naturellement comme le pendant ibérique des meilleurs polars américains, de ceux nous plongent dans des contrées reculées et inquiétantes où l’atmosphère compte tout autant que l’intrigue elle-même. Les ingrédients sont réunis ici pour un parfait thriller avec son duo de flics mal assorti et son enquête sinueuse qui suit les méandres du delta du fleuve de cette contrée insulaire peu accueillante.

Alberto Rodriguez, qui maîtrise parfaitement les codes du thriller (courses-poursuites comprises), dépeint avec talent l’ambiance délétère de ce région rurale qui fleure bon le silence et les scandales étouffés. Ce n’est pas un hasard qu’il ait choisi de situer l’action dans les années quatre-vingt-dix, au moment de la transition démocratique : il plante ainsi les griffes du polar dans les plaies encore béantes de l’Espagne post-franquiste…

> Reprise à l’Autre Cinéma du 11 au 21 septembre