La Jaula de Oro

Mexique – 2013 – 1h48 VO – Réalisé par Diego Quemada-Diez  avec Brandon Lopez, Karen Martinez, Rodolpho Dominguez

jaula-de-oroPartis du Guatemala pour fuir la misère, Juan et Sara rêvent de parvenir jusqu’aux Etats-Unis pour s’y construire un meilleur futur. Ils rejoignent la cohorte des innombrables migrants, le long des voies de chemin de fer, au gré des passages de trains de marchandises, qui remontent vers le nord en direction de leur terre promise. Au Chiapas, ils rencontrent Chauk, un indien tzotzil, avec lequel ils se lient bien qu’ils ne comprennent pas sa langue ni lui la leur. Ils vont braver ensemble les nombreux périls qui jalonnent le reste du voyage à travers le Mexique. Ils vont aussi expérimenter les incroyables valeurs de solidarité et de fraternité que partagent ceux qui, comme eux, ont décidé de partir et rêvent d’or.

 Présenté il y a quelques semaines en ouverture du Festival Biarritz Amérique Latine, REVES D’OR est à la fois un film coup de poing et un récit initiatique à la croisée des cultures. Son réalisateur Diego Quemada-Diez s’est beaucoup nourri de son expérience aux côtés de Ken Loach, lui empruntant avec succès sa méthode pour travailler avec les comédiens aussi bien que pour exploiter la lumière naturelle imposée par un tournage en décors réels. Le cinéaste a en effet tenu à plonger son équipe dans les pas des migrants s’appuyant sur une importante préparation documentaire, notamment de recueil de témoignages. Une œuvre aussi belle qu’importante à titre de témoignage sur la réalité de l’immigration en Amérique centrale.

L’Autre Cinéma > du 4 au 23 décembre