LA LOI DU MARCHE

 

LaloidumarcheFrance – 2015 – 1h33 – Réalisé par Stéphane Brizé avec Vincent Lindon et des comédiens non professionnels…

À 51 ans, après 20 mois de chômage, Thierry commence un nouveau travail qui le met bientôt face à un dilemme moral. Pour garder son emploi, peut-il tout accepter ?

Remarqué avec LE BLEU DES VILLES en 1998, Stéphane Brizé s’est beaucoup attaché à rendre compte des sentiments amoureux et des fêlures intimes, dans des chroniques comme JE NE SUIS PAS LA POUR ETRE AIME ou MADEMOISELLE CHAMBON.

Dans LA LOI DU MARCHE, présenté en compétition à Cannes, il élargit son propos et s’empare de la question sociale, et des répercussions qu’elle a justement sur la sphère privée : conséquences désastreuses de la nouvelle barbarie économique sur la vie quotidienne de ceux qui la subissent, des gens ordinaires qui tentent de préserver leur dignité et leur humanité. Vincent Lindon incarne avec une puissance saisissante ces valeurs, même si son personnage a dû longtemps les enfouir.

Le film trouve une force singulière dans la manière dont il laisse aux scènes le temps de durer, jusqu’au malaise parfois, en tout cas jusqu’à ce que la vérité des personnages et des situations s’exprime dans toutes ses nuances. Et aussi dans le choix audacieux qu’a fait Stéphane Brizé de confronter Vincent Lindon à des acteurs non professionnels, dans des rôles souvent très proches de ceux qu’ils occupent dans la vie…

 > à l’Atalante du 18 mai au 30 juin