LA MORT AUX TROUSSES

Séance unique précédée d’un apéro-pintxos
jeudi 22 juin à 20h30

 

Etats-Unis – 1959 – 2h16 en VO – Réalisé par Alfred Hitchcock avec Cary Grant, Eva Marie-Saint, James Mason

À la suite d’un quiproquo, le publiciste new-yorkais Roger Thornhill échappe de peu à une tentative d’assassinat. Peu après, il se trouve recherché par toutes les polices d’Amérique pour le meurtre d’un diplomate. Il tombe heureusement entre les pattes de la belle Eve Kendall…

Alfred à son meilleur pour un film de poursuite paranoïaque qui est tout simplement un des plus grands films de l’histoire du cinéma, présenté en version restaurée.


 


CYCLE ALFRED HITCHCOCK

dans le cadre de l’exposition
« Welcome Mr Hitchcock – Un voyage au Pays Basque »
du 9 juin au 3 septembre au Didam



JEUNE ET INNOCENT
(Young and innocent)

GB – 1937 – 1h20 VOSTF Réalisé par Alfred Hitchcock avec Derrick de Marney, Nova Pilbeam

Robert Tisdall est suspecté de meurtre. La ceinture qui a servi à étrangler la femme retrouvée sur la plage semble provenir de son imperméable. Il parvient à s’enfuir aidé par Erica, la fille du commissaire chargé de l’enquête. Les deux jeunes gens vont chercher à retrouver l’homme qui a volé l’imperméable afin de prouver que Robert n’est pas lié au crime…

Jouant à merveille sur le schéma du poursuivant-poursuivi, Jeune et innocent confirme, après Les 39 marches, la maîtrise cinématographique d’Alfred Hitchcock. Resté célèbre pour son extraordinaire plan-séquence qui nous dévoile finalement le coupable, le film concentre le plaisir exacerbé et le génie du cinéma d’Hitchcock.

> séance unique samedi 8/7 en présence de Quentin Valois

suivie d’une visite commentée de l’exposition au DIDAM



LA TAVERNE DE LA JAMAÏQUE
(Jamaïca Inn)

GB – 1939 – 1h39 VOSTF Réalisé par Alfred Hitchcock avec Charles Laughton, Maureen O’hara, Leslie Banks

À la mort de sa mère, la jeune Mary Yellan part en Cornouailles retrouver la seule famille qui lui reste : sa tante Patience et son mari Joss. Ce dernier est le tenancier de la taverne de la Jamaïque, un lieu à la réputation des plus sordides, repaire des brigands du coin. Le soir de son arrivée, Mary sauve la vie d’un des malfrats, Jem Trehearne, accusé d’avoir volé une part de leur dernier butin. Tous deux parviennent à s’échapper de la taverne et trouvent refuge chez l’excentrique juge Pengallan. Mais ils ignorent que ce dernier est en réalité le chef des bandits, à la tête de toutes les opérations de pillage…

La Taverne de la Jamaïque est le dernier film de la période britannique d’Alfred Hitchcock. Il s’agit de la première adaptation de la romancière britannique Daphné Du Maurier, avant Rebecca qu’Hitchcock tourne l’année suivante, puis Les Oiseaux en 1963.
Un récit d’aventures surprenant réalisé de main de maître avec le monstre sacré Charles Laughton !


 

L’OMBRE D’UN DOUTE
(Shadow of a doubt)

EU – 1943 – 1h46 VOSTF Réalisé par Alfred Hitchcock avec Joseph Cotten, Teresa Wright, Patricia Collinge

Traqué, Charlie Oakley se réfugie chez sa sœur à Santa Rosa en Californie, où il retrouve sa nièce, qui porte le même prénom que lui, et qui lui voue une profonde admiration. Deux hommes le surveillent de près, semant le doute dans l’esprit de la jeune fille, qui finit par le suspecter d’être un tueur de riches veuves…

Alfred nous livre un des personnages les plus machiavéliques de sa filmographie en la personne de l’Oncle Oakley, interprété tout en nuances perverses par Joseph Cotten. Comme dans La nuit du chasseur ou Le Criminel, le loup est dans la bergerie, c’est dans une petite et paisible ville des Etats-Unis qu’il se cache…

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *