LA MORT DE LOUIS XIV

LA MORT DE LOUIS XIV AFFICHE_webFrance – 2015 – 1h55 – Réalisé par Albert Serra avec Jean-Pierre Léaud, Patrick D’Assumçao, Marc Susini, Irène Salvagni, Bernard Belin, Jacques Henric…

Août 1715. À son retour de promenade, Louis XIV ressent une vive douleur à la jambe. Les jours suivants, le Roi poursuit ses obligations mais ses nuits sont agitées, la fièvre le gagne. Il se nourrit peu et s’affaiblit de plus en plus.
C’est le début de la lente agonie du plus grand roi de France, entouré de ses fidèles et de ses médecins…

Comme le Quichotte qu’il a porté au cinéma dans HONOR DE CAVALERIA, l’excentrique et esthète catalan Albert Serra (auteur également du magnifique CHANT DES OISEAUX) n’a peur de rien : c’est donc dans un lieu unique, une chambre quasi mortuaire, qu’il filme les derniers jours du Roi-Soleil, incarné par Jean-Pierre Léaud.

LA MORT DE LOUIS XIV est pourtant d’une beauté sidérante, tant par sa mise en scène, digne des compositions et de la lumière d’un Rembrandt, d’un Caravage, d’un De la Tour, que par l’émotion que procure la présence si particulière dans ce rôle de Jean-Pierre Léaud, magnifique icône de cinéma. Albert Serra dresse ainsi un portrait lucidement cruel de la vanité du pouvoir, bien dérisoire face à la mort qui s’avance.

La caméra saisit la lente agonie du monarque dans ses aspects les plus crus – la souffrance, le corps qui se délite – comme parfois les plus cocasses (les courtisans et anciennes maîtresses qui s’affairent autour du lit). Quant à Jean-Pierre Léaud, il est grandiose, apportant à son rôle tout le poids et toute la résonance de ses soixante ans de carrière aussi flamboyante que chaotique…

> du 2 au 21 novembre à l’Autre Cinéma