LA NINA DE FUEGO

la-nina-de-fuegoEspagne, France – 2014 – 2h07 en VO – Réalisé par Carlos Vermut avec Jose Sacristan, Barbara Lennie, Luis Bermejo…

Alicia, une petite fille malade, rêve de la robe de la série japonaise « Magical Girl Yukiko ». Luis, son père, fait tout ce qui est en son pouvoir pour se la procurer. Son destin va alors croiser celui de Barbara, une jeune femme séduisante souffrant de troubles psychologiques, sur laquelle il va exercer un chantage risqué…

 

Doublement récompensé au dernier Festival de Saint Sébastien, par la Concha de Oro du Meilleur Film et du Meilleur Réalisateur, LA NINA DE FUEGO a été salué par Pedro Almodovar comme « la grande révélation de ce siècle ».

On ne s’étonne pas que le cinéaste se soit emballé pour le film de Carlos Vermut, tant on retrouve quelque chose de commun dans la sophistication du scénario, la dimension tragique de l’intrigue, mais aussi le soin apporté aux personnages et  à la direction d’acteurs.

Au jeu des références, on pourrait aussi chercher du côté de Lynch, pour son goût des ellipses et du mystère et pour l’atmosphère de cauchemar éveillé dans lequel nous plonge parfois ce film aux rebondissements multiples, qui frappe par son étrangeté et par l’élégance de sa mise en scène.

Carlos Vermut, joue avec les codes du thriller pour mieux s’attacher aux personnages et signe un film d’une profondeur inédite, tour à tour intrigant, émouvant et triste, qui s’impose en tous les cas comme l’une de révélations du cinéma d’auteur espagnol de l’année…

> à l’Autre Cinéma du 12 août  au 14 septembre