LA RONDE DES COULEURS

Collectif – 40 min – A partir de 3 ans

Ce programme de six courts métrages vous propose une joyeuse balade dans des mondes colorés !

Le petit lynx gris de Susan Hoffman (Allemagne, 2014, 3 min 34)
Il est parfois bien difficile de s’intégrer lorsque l’on est différent. Mais avec un peu d’ouverture d’esprit et de camaraderie, tout est possible, même dans le plus étrange des mondes !

Mailles de Vaiana Gauthier (France, 2012, 4 min 04)
Une sensation, une odeur… tant de choses nous ramènent à de doux souvenirs. Un petit rien peut parfois vous faire revoir la vie en couleurs !

Piccolo Concerto de Ceylan Beyoglu (Allemagne, 2016, 6 min)
Une petite flûte n’arrive pas à trouver sa place dans son orchestre. Un voyage des plus colorés dans le monde du Jazz va lui redonner goût à la musique !

La fille qui parlait chat de Dotty Kultys (Royaume-Uni, 2014, 5 min 40)
Dans une société terne et bien triste, une petite fille s’ennuie terriblement. Avec l’aide d’un mystérieux chat, elle va découvrir un monde plein de fantaisie. Un petit vent de folie va alors souffler délicieusement sur la ville…

La comptine de grand-père de Yoshiko Misumi (Japon, 2010, 8 min 20)
Dans l’esprit d’un enfant, toutes les folies sont permises, et notre jeune héroïne ne fait pas exception. Son grand-père est contraint de rester au lit, mais pour elle, pas question d’abandonner leurs jeux jusqu’à leurs derniers instants ensemble.

Le petit crayon rouge de Dace Riduze (Lettonie, 2013, 8 min 36)
Et si un crayon rouge se retrouvait dans le monde qu’il est en train de colorier, poursuivi pas une mouche prête à tout pour lui jouer des tours ? Heureusement l’union fait la force…

Ce programme propose aux jeunes spectateurs un voyage sensoriel, en choisissant comme élément central ce qui intrigue et fascine les enfants dès le plus jeune âge : les couleurs ! L’enfance est un stade privilégié où une histoire merveilleuse peut naître d’une simple forme ou d’une touche de couleur, et quel meilleur moyen de donner vie à ces histoires que le cinéma ? Chacun des six courts métrages utilise les couleurs de manière ludique, en les intégrant au récit. Elles expriment tour à tour des émotions, des sensations, et nous offrent un spectacle original et poétique.

Tandis que Le petit lynx gris et Le petit crayon rouge abordent la question de l’identité et du groupe, Piccolo Concerto lie avec légèreté musique et couleurs pour nous offrir un peu de swing ! Dans Maille et La fille qui parlait chat, le passage du noir et blanc à la couleur est intimement lié à la psychologie des personnages, et peut permettre d’aborder avec les enfants les choix esthétiques qu’… Lire plus
Pour quel public

Ce programme a été tout particulièrement conçu pour éveiller les sens des plus jeunes spectateurs, et nous le conseillons donc dès 3 ans !


 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *