'/>

LA TERRE ET L’OMBRE

la-terre-et-l'ombre

Colombie – 2015 – 1h37 en VO – Réalisé par Cesar Acevedo avec Haimer Leal, Hilda Ruiz, Edison Raigosa, Marleyda Soto…

Alfonso est un vieux paysan qui revient au pays pour se porter au chevet de son fils malade. Il retrouve son ancienne maison, où vivent encore celle qui fut sa femme, sa belle-fille et son petit-fils. Il découvre un paysage apocalyptique.

Le foyer est cerné par d’immenses plantations de cannes à sucre dont l’exploitation provoque une pluie de cendres continue. 17 ans après avoir abandonné les siens, Alfonso va tenter de retrouver sa place et de sauver sa famille…

Après le fascinant L’ETREINTE DU SERPENT, qui nous entraînait au cœur de l’Amazonie, voici une autre belle preuve de la vitalité du cinéma colombien, distinguée par la Caméra d’Or au dernier festival de Cannes. LA TERRE ET L’OMBRE est la chronique très touchante d’une famille brisée qui cherche tant bien que mal à se reconstruire.

Tout s’exprime avec le minimum de dialogues et de mouvements de caméra, mais toujours avec des plans magnifiquement justes, qui scrutent les visages des acteurs, dont beaucoup sont des non professionnels.

Le film raconte aussi cette monoculture de la canne à sucre qui exploite les sans terre, qui les rend malades, victimes des cendres qui tombent sans discontinuer autour des maisons, qui détruit les systèmes paysans ancestraux.

Au milieu des cannes, se joue ainsi une splendide tragédie où meurent les paysages et les hommes….

> du 10 au 22 février à l’Autre Cinéma