LA VANITE

LavaniteSuisse – 2015 – 1h15 – Réalisé par Lionel Baier avec Patrick Lapp, Carmen Maura, Ivan Georgiev…

David Miller veut en finir avec sa vie. Ce vieil architecte malade met toutes les chances de son côté en ayant recours à une association d’aide au suicide. Mais Espe, l’accompagnatrice, ne semble pas très au fait de la procédure. Il faut convaincre par tous les moyens Tréplev, le prostitué russe de la chambre d’à côté, d’être le témoin de son dernier souffle, comme la loi l’exige en Suisse. Le temps d’une nuit, tous trois vont découvrir que le goût des autres et peut-être même l’amour sont des sentiments drôlement tenaces…

Après le succès des GRANDES ONDES, le malicieux Lionel Baier a choisi de traiter un sujet plus grave et plus sensible, celui de l’euthanasie. Qu’on se rassure, loin d’être un pensum ou un tire-larmes, LES GRANDES est plutôt un délicieux huis-clos aux couleurs d’Edward Hopper, mettant aux prises un attachant trio d’acteurs : Patrick Lapp, son comédien fétiche (le Paul Newman suisse, dixit le réalisateur), Carmen Maura et le jeune Ivan Georgiev.

«Je voulais que la mort ne soit qu’un prétexte à parler de la circulation du désir dans la vie de trois personnages» : Lionel Baier réussit en effet un film intrigant qui rebat constamment les cartes et qui de péripétie en péripétie dessine une carte du tendre assez inédite où l’on se prend à oublier le motif initial.

A la fois très pictural et plein de clins d’œil cinéphiles, ce film malicieux en séduira plus d’un…

AVANT-PREMIERE EN PRESENCE DU REALISATEUR précédée d’un apéro suisse à partir de 20h
> Vendredi 28 août à 21h00 à l’Atalante

> puis à l’Autre Cinéma du 2 au 22 septembre