Larmes de Joie

Italie – 1961 – 1h46 en VO – Réalisé par Mario Monicelli avec Anna Magnani, Toto, Ben Gazzara…

larmes-de-joieTourterelle, une figurante de Cinecittà, refuse pour le réveillon de fin d’année la compagnie d’Umberto Pennazuto, un ancien acteur surnommé Infortunio pour sa capacité à provoquer de faux accidents et à escroquer les assurances. Infortunio a promis à Lello, un pickpocket, de l’aider pendant la nuit de la Saint Sylvestre pour tenter quelques coups. Les trois personnages se rencontrent par hasard et vont finir la nuit ensemble…

La réussite de cette comédie mélancolique dans la veine des meilleurs Blake Edwards tient d’abord à une magnifique idée de casting : réunir « la » Magnani et sa gouaille romaine, le talent de clown napolitain de Toto et l’élégance de l’américain Ben Gazzara, acteur emblématique des films de John Cassavetes. La belle trouvaille de Monicello est aussi de choisir comme protagonistes deux personnages déclassés, émouvants dans leur incapacité à s’adapter au climat de leur époque.

A L’Autre Cinéma > du 11 au 15 avril