LE FILS DE JEAN

LE FILS DE JEAN AFFICHEFrance, Québec – 2016-  1h38 – Réalisé par Philippe Lioret avec Pierre Deladonchamps, Gabriel Arcand, Catherine de Léan, Marie-Thérèse Fortin…

À trente-trois ans, Mathieu ne sait pas qui est son père. Un matin, un appel téléphonique lui apprend que celui-ci était canadien et qu’il vient de mourir. Découvrant aussi qu’il a deux frères, Mathieu décide d’aller à l’enterrement pour les rencontrer. Mais, à Montréal, personne n’a connaissance de son existence ni ne semble vouloir la connaître…

C’est un film simple et sans fracas, à l’architecture classique et sans fioritures, pour mieux aller à l’essentiel. Certains cinéastes aiment le bruit et la fureur, s’affirment dans une forme d’extravagance ou de radicalité. Ce n’est pas le cas de Philippe Lioret, soucieux de dépeindre avant tout les relations humaines et la quête de soi, comme dans JE VAIS BIEN DE T’EN FAIS PAS ou WELCOME. Son dernier film LE FILS DE JEAN, dont on devine qu’il parle de relations filiales, se déploie selon une composition discrète, qui laisse les choses affleurer doucement jusqu’à la surface.

Une partition impeccable et tout en retenue sensible, dont la justesse est étroitement liée à l’interprétation des acteurs, tous formidables ; avec une mention spéciale au très doux Pierre Deladonchamps, découvert dans L’INCONNU DU LAC d’Alain Guiraudie et au Canadien Gabriel Arcand, qui réussit à faire passer dans son jeu bourru toute la tendresse du monde. Et même si l’on devine peu à peu, sur quel chemin le film nous emmène, on ne boudera pas notre plaisir et notre émotion devant ce film d’une belle sincérité…

> du 31 août au 20 septembre à l’Autre Cinéma