LE FILS DE JOSEPH

 

LefilsdejosephFrance – 2015 – 1h55 – Réalisé par Eugène Green avec Victore Ezenfis, Natacha Régnier, Fabrizio Rongione, Mathieu Amalric, Maria de Medeiros…

Vincent, un adolescent, a été élevé avec amour par sa mère, Marie, mais elle a toujours refusé de lui révéler le nom de son père. Vincent découvre qu’il s’agit d’un éditeur parisien égoïste et cynique, Oscar Pormenor. Le jeune homme met au point un projet violent de vengeance, mais sa rencontre avec Joseph, un homme un peu marginal, va changer sa vie, ainsi que celle de sa mère…

L’amour de l’art, le lien avec le sacré et la question de la transmission ont toujours été au cœur de l’œuvre d’Eugène Green, cinéaste singulier et humaniste. Le lien entre les générations, la foi en la jeunesse tenaient déjà une place centrale dans LA SAPIENZA, magnifique film sur l’architecture et la recherche de la sagesse. Cette idée se fait  jour de manière encore plus évidente dans LE FILS DE JOSEPH, film émouvant sur la quête de paternité, où le lien spirituel prend le pas sur le lien biologique.

Inspirée de plusieurs épisodes bibliques, vues comme des références mythiques, cette histoire de réconciliation fait aussi la part belle à l’humour et à la satire, dans un regard qui s’assume aussi bien moraliste que malicieux sur les mœurs de notre temps.

Le mélange de sobriété et de rigueur de la mise en scène, ainsi que la candeur et la sincérité avec laquelle Eugène Green regarde ses acteurs (tous excellents, de Victor Ezenfis à Natacha Régnier en passant par Fabrizio Rongione) font le charme de cette fable à contre-courant des idées reçues et du cinéma français actuel…

Avant-première en présence du réalisateur Eugène Green
> vendredi 1er avril 20h30 à l’Atalante