Le Géant Egoïste

Angleterre-2013-1h31 VO Réalisé par Clio Barnard avec Conner Chapman, Shaun Thomas, Sean Gilder…

le-geant-egoisteArbor a 12 ans et il déborde d’énergie et de colère. Il vit dans une banlieue triste et ne trouve sa place nulle part. Il est à l’étroit chez lui auprès de sa mère et de son frère toxico, il est encore moins à sa place au collège d’où il est rapidement renvoyé. Il n’y a que Kitten, le ferrailleur, qui pourrait lui offrir de quoi s’occuper et gagner sa vie. Flanqué de son copain Swifty, ils se mettent en quête de tout objet métallique qui pourrait avoir une quelconque valeur. Pourtant Swifty, son truc à lui c’est plutôt les chevaux. Les tours en carriole pour ramasser la ferraille c’est bien, les courses clandestines avec un vrai trotteur c’est mieux. Par son amour des chevaux, il trouve grâce aux yeux de Kitten qui organise les courses, aiguisant au passage la jalousie d’Arbor. L’avidité de ce dernier, la perfidie de Kitten et la naïveté de Swifty vont se conjuguer tragiquement.

Premier long-métrage de fiction, LE GÉANT ÉGOÏSTE est une belle et terrible découverte venue du nord de l’Angleterre. C’est à Bradford que Clio Barnard a ancré son histoire dans des paysages et une réalité sociale qu’il connaît bien. Il puise dans des motifs du XIXème siècle (le conte éponyme d’Oscar Wilde, le dénuement, les enfants livrés à aux-mêmes, une présence singulière de l’animal dans la ville) la matière de sa fiction en l’entrechoquant avec le contemporain. En travaillant avec des enfants non-professionnels et en prise directe avec l’environnement décrit dans le film, il s’inscrit avec force dans la grande tradition du cinéma social anglais porté par de puissants comédiens.

L’Autre Cinéma > du 25 décembre au 14 janvier