LE RUISSEAU, LE PRE VERT ET LE DOUX VISAGE

Le-ruisseau-le-pre-vert-et-

Egypte – 2016 – 1h55 en VO – Réalisé par Yousry Nasrallah avec Laila Eloui, Mena Shalaby, Bassem Samra…

Yehia est chef cuisinier. Avec son fils Refaat, passionné de recettes et de saveurs, et son cadet Galal, coureur de jupons, ils préparent des banquets pour des cérémonies de fête. 

Lors d’un mariage paysan orchestré par Yehia et ses fils, au cours duquel se dévoileront des amours secrètes, un homme d’affaires de la région et sa riche épouse proposent de racheter leur commerce. ‎Devant le refus de Yehia, la proposition tourne à la menace…

Le réalisateur égyptien Yousry Nasrallah (LA PORTE DU SOLEIL) nous offre un film engagé, épicurien, sensuel et féministe, véritable pied-de-nez à toutes les dérives fondamentalistes…

 

> du 21 au 27 décembre à l’Atalante, puis du 28 décembre au 9 janvier à l’Autre Cinéma