L’institutrice

LinstitutriceIsraël, France – 2014 – 2h00 en VO – Réalisé par Nadav Lapid avec Sarit Larry, Avi Shnaidman, Lior Raz…

 

Une institutrice décèle chez un enfant de 5 ans un don prodigieux pour la poésie. Subjuguée par ce petit garçon, elle décide de prendre soin de son talent, envers et contre tous…

 

Après une première œuvre très remarquée, LE POLICIER, Nadav Lapid confirme sa place de choix au sein cinéma israélien contemporain avec ce film subtil et intrigant sur la relation entre une institutrice et son jeune élève surdoué. Si le film semble, de prime abord, assez théorique (cadrages très sophistiqués, observation quasi entomologique des personnages), il prend vite les atours d’un conte cruel qui, par le biais de la métaphore de cet enfant poète, esquisse un portrait subtil et acéré de l’Israël d’aujourd’hui. Il y a dans la poésie et la pureté de son expression une forme de résistance « à l’air du temps » que le film traduit bien : la télévision qui formate les esprits, la violence omniprésente, l’obsession du profit mais aussi la peur et le besoin de domination qui en découle. On est saisis également par la force des personnages et la qualité de l’interprétation portée par Sarit Larry, qui joue cette institutrice entre ferveur profonde et douceur bienveillante et le petit garçon à l’indolence douloureuse incarné par le jeune Avi Shnaidman…

 

> à l’Autre Cinéma du 10 au 23 septembre