LOIN DE LA FOULE DECHAINEE

 

Loin-de-la-foule-déchaînée

Etats-Unis, Angleterre – 2014 – 1h59 en VO – Réalisé par Thomas Vinterberg avec Carey Mulligan, Matthias Schœnaerts, Juno Temple, Michael Sheen, Tom Sturridge…

Dans la campagne anglaise de l’époque victorienne, une jeune héritière, Bathsheba Everdeene doit diriger la ferme léguée par son oncle. Femme belle et libre, elle veut s’assumer seule et sans mari, ce qui n’est pas au goût de tous à commencer par ses ouvriers. Bathsheba ne se mariera qu’une fois amoureuse. Qu’à cela ne tienne, elle se fait courtiser par trois hommes, le berger Gabriel Oake, le riche voisin Mr Boldwood et le Sergent Troy…

Ce mélodrame flamboyant est le fruit de la rencontre entre un réalisateur danois touche-à-tout et un romancier anglais naturaliste du XIXème siècle. On n’imaginait guère l’auteur des dérangeants FESTEN et LA CHASSE se lancer dans l’adaptation d’une œuvre de Thomas Hardy : le résultat est surprenant tant Vinterberg semble embrasser totalement le post-romantisme du récit original.

Comme dans LES HAUTS DE HURLEVENT d’Emilie Brönte également maintes fois porté au cinéma, l’histoire aux multiples rebondissements se nourrit du climat de tragédie rurale, d’hypocrisie sociale et d’humour cruel propre à la littérature anglaise de cette période. Le tout manque un peu d’audace, mais on se laisse facilement entraîner dans cette intrigue au casting quatre étoiles faite de quiproquos terribles et des non-dits qui n’en finissent pas de trahir les élans du cœur…

> à l’Autre Cinéma du 10 juin au 23 juin