LOIN DES HOMMES

 

LoindeshommesFrance – 2014 – 1h41 – Réalisé par David Oelhoffen avec Viggo Mortensen, Reda Kateb

1954. Daru, instituteur reclus au fin fond de l’Atlas algérien, est chargé d’escorter Mohamed, en fuite après avoir tué un cousin qui cherchait à le voler. Il a vingt-quatre heures pour rejoindre la ville où la gendarmerie doit prendre en charge le meurtrier pénitent…

Adapté librement d’une courte nouvelle d’Albert Camus, L’HOTE, issue du recueil L’EXIL ET LE ROYAUME, ce film de David Oelhoffen prend place en Algérie en 1954 au tout début des « événements ». Il s’appuie sur ce moment troublé où les rapports de force basculent pour mettent en scène la relation entre deux hommes que tout oppose a priori : un instituteur isolé au passé mystérieux (interprété par Viggo Mortensen, qui s’exprime en français) et un Arabe poursuivi par les siens pour un crime d’honneur.

Ce tandem malgré lui entame alors un périple sur les crêtes des montagnes de l’Atlas où ils se retrouvent la cible tant des soldats français que des rebelles indépendantistes. Sur cette trame classique de la cohabitation forcée, le réalisateur tire un film assez minéral aux accents de western et de dilemme moral. Si la toile de fond de la décolonisation est bien présente, à travers les différentes forces en présence et les choix qui s’imposent aux personnages, LOIN DES HOMMES est avant tout une histoire universelle, une fable humaniste sur le libre arbitre et la conquête de la liberté.

Le duo magnétique formé par Viggo Mortensen et Reda Kateb donne encore plus de relief à cette odyssée dans les montagnes de l’Atlas…

> à l’Autre Cinéma du 14 janvier au 3 février