La Vie Domestique

France – 2013 – 1h33 – Réalisé par Isabelle Czajka avec Emmanuelle Devos, Julie Ferrier, Natacha Regnier, Helena Noguera.
ma-vie-domestique
Dans une banlieue pavillonaire de la région parisienne comme tant d’autres, Juliette se confronte avec anxiété à son quotidien de femme au foyer. Sa maison, son quartier, ses voisines lui renvoient la même vision trompeuse de confort matériel et d’épanouissement individuel. Elle doit bien se rendre à l’évidence : cet environnement est une prison, designée et spacieuse certes, mais une prison tout de même. Alors la perspective de ce poste dans une maison d’édition serait un moyen de s’en extraire…
Isabelle Cazjka adapte un roman de Rachel Cusk, Arlington Park pour nous plonger dans 24h de la vie de Juliette. Au même titre que ses voisines Betty, Marianne et Inès, elle n’aurait a priori qu’à se féliciter d’avoir accompli l’idéal domestique d’une femme occidentale de 40 ans : une belle maison, des enfants, un mari responsable et accaparé par son travail. La justesse de la description de la classe moyenne supérieure, et surtout l’angoisse que représente ce mode de vie pourtant vanté à longueur de spots par les publicitaires, est très bien sentie. On sent ici l’influence anglo-saxonne notamment celle du roman d’origine et de la série Desperate Housewives. Subtilement replacée dans un contexte qui nous est familier, cela confère une tension au récit et rend l’ambiance générale du film subtilement menaçante.

A l’Atalante > du 2 au 8 octobre.

A l’Autre Cinéma > du 9 au 15 octobre.