MADAME BOVARY

Madame_BovaryAngleterre – 2015 – 1h58 en VO – Réalisé par Sophie Barthes avec Mia Wasikowska, Henry Lloyd-Hughes, Ezra Miler, Paul Giammatti…

 

Emma Rouault, fraîchement sortie du couvent, épouse Charles Bovary, un médecin de campagne qui se réjouit d’avoir trouvé la compagne parfaite. Emma occupe ses journées à aménager sa nouvelle demeure, dessine, joue du piano et reçoit avec élégance les visiteurs.

Cette vie monochrome auprès d’un époux sans raffinement est bien loin des fastes et de la passion auxquels elle aspire. Ses rencontres avec M. Lheureux, habile commerçant, le Marquis d’Andervilliers, et Léon, jeune clerc de notaire, vont rompre la monotonie de son existence…

 

Emma Bovary, on croyait la connaître par cœur, elle qui livra ses mystérieux tourments à travers les mots de Gustave Flaubert avant de s’incarner sous les regards successifs de Renoir, Chabrol, Manoel de Oliveira ou d’Anne Fontaine. Portée par une réalisatrice française, avec une distribution résolument anglophone, cette nouvelle adaptation balaie d’un revers de la main un éventuel diktat qui se verrait imposer la langue de Flaubert.

Universel, atemporel, le personnage de Madame Bovary touche et séduit bien au-delà du texte originel et si les premières minutes du film peuvent nous faire croire que nous égarés chez les sœurs Brönte, on oublie très vite la barrière de la langue. La réussite du film, d’une mise en scène élégante et sans ostentation, réside pour une bonne part dans l’interprétation sobre mais pleine de justesse et de fraîcheur de la délicieuse Mia Wasikowska…