MAGGIE A UN PLAN

MaggieEtats-Unis – 2016 – 1h38 en VO – Réalisé par Rebecca Miller avec Greta Gerwig, Ethan Hawke, Julianne Moore, Bill Hader, Maya Rudolph…

Maggie, trentenaire, éternelle célibataire et new-yorkaise, a bien l’intention de faire un bébé toute seule, mais elle rencontre John, professeur anthropologie et écrivain en devenir, dont elle tombe immédiatement amoureuse. John, lui, n’est pas très heureux en mariage avec la tumultueuse Georgette qui ne vit que pour sa carrière. Il la quitte pour Maggie, qui attend désormais un bébé, mais après quelques années de vie commune, Maggie a un autre plan en tête et aimerait jeter à nouveau John dans les bras de Georgette…

Manhattan, son intelligentsia branchée et gentiment névrosée, ses marivaudages amoureux… C’est une musique qui sonne de manière familière à notre oreille, depuis que Woody Allen s’en est fait le chantre et d’autres dans son sillage. Rebecca Miller, plus connue jusqu’ici dans le registre du drame (THE BALLAD OF JACK AND ROSE, LES VIES PRIVEES DE PIPA LEE) réussit à tirer son épingle du jeu de cette nouvelle carte du tendre au casting sans fautes.

Egérie du cinéma indépendant américain avec sa longue silhouette un peu lunaire, Greta Gerwig, est parfaite dans le rôle de Maggie, personnage de hipster un peu larguée, toujours en décalage avec un monde auquel elle souhaite maladroitement prendre part.

A ses côtés, Ethan Hawke, tout droit sorti des comédies romantiques de Richard Linklater et Julianne Moore, en dragon à l’accent danois, sont tout aussi savoureux. Ils forment le trio de charme de cette comédie enjouée et pétillante, légère comme une brise de printemps, à l’excentricité très new-yorkaise…