Manuel Haramboure et Christian Dubau

la-JeanneEmile-et-les-stooges


A L’ATALANTE du 7 NOVEMBRE au 8 DECEMBRE :

L’exposition évènement « C’ETAIT BIEN » (peinture et sculpture)

En ces temps de barbaries, ces temps meurtris et meurtriers, Christian DUBAU (sculpteur) et Manuel HARAMBOURE (peintre) convoquent les années d’avant avec un infini plaisir, une infinie tendresse. Tous deux nous parlent de ces berceuses perdues, des épouvantails, de ces humanités tendres et inquiètes.

Les beautés simples et aristocratiques issues de la galerie d’humains sereins ou égarés de Dubau, les interrogations, les admirations ambigues et irraisonnées d’Haramboure vous seront présentées à la Taverne de l’Atalante.

C’était le jour de « l’enterrement de Verlaine », « la damoiselle élue » a croisé « la Jeanne » et « le gorille », ce cousin au regard fondant et doré rêve de faire subir les derniers outrages à Dita Parlo et à nos barbares impudents et cyniques. Il n’y a plus « de règle du jeu » et « tu n’as rien vu à Hiroshima », « Viridiana » enlève ses bas de laine, sa peau blanche est douce.

Un jour Brassens me confiait à propos de Christian Dubau : « J’avais tellement peur, qu’il ne soit pas un voyou… »

C’était bien, bientôt nous aurons « los ojos con mucha noche ».

Vernissage à la Taverne de l’Atalante le vendredi 7 Novembre à partir de 19h suivi d’un concert : à cette occasion, « La Maison Dakoté » (Bertrand, Coralie et Jonathan) nous proposera à 20h « cantate pour âmes simples ».

Commentaires

Les commentaires sont fermés