Mardi 13 mai à 20h45 à l’Atalante

Séance suivie d’une rencontre avec Jean-Pierre Massias, professeur de droit à l’université de Pau et des Pays de l’Adour, et Noelia Castracani, avocate en Argentine, sur le thème des enfants volés et du devoir de justice.

 

Dune-vie-a-lautreAllemagne – 2013 – 1h37 en VO – Réalisé par Georg Mass avec Juliane Köhler, Sven Nordin,Liv Ullmann…

Europe 1990, le mur de Berlin est tombé. Katrine a grandi en Allemagne de l’Est, et vit en Norvège depuis 20 ans. Elle est le fruit d’une relation entre une norvégienne et un soldat allemand pendant la Seconde Guerre Mondiale. A sa naissance, elle a été placée dans un orphelinat réservé aux enfants aryens. Elle parvient à s’échapper de la RDA des années plus tard pour rejoindre sa mère. Mais, quand un avocat lui demande de témoigner dans un procès contre l’Etat norvégien au nom de ces «enfants de la honte», curieusement, elle refuse. Progressivement de lourds secrets refont surface. Pour elle et ses proches, quel est le plus important : la vie qu’ils ont construite ensemble ou le mensonge sur lequel elle repose ?

Un parfum d’espionnage et de guerre froide, une histoire d’amour et de trahison, tout et particulièrement son titre évocateur renvoie à son illustre prédécesseur LA VIE DES AUTRES, qui fit découvrir à des millions de spectateurs les glorieuses années de la Stasi. La comparaison s’arrête là car ce thriller haletant et émouvant, qui se déroule essentiellement en Norvège et nous fait voyager entre deux mondes et deux moments d’histoire, plonge ses racines dans un chapitre encore plus sombre et terrifiant de l’humanité : le sort réservé aux enfants du Lebensborn. L’interprétation de l’actrice Juliane Köhler est remarquable de tension et d’intensité, comme celle de Sven Nordin et de Liv Ullmann, l’égérie de Bergman…