MARGUERITE ET JULIEN

MargueriteetjulienFrance – 2015 – 1h43– Réalisé par Valérie Donzelli avec Anaïs Demoustier, Jérémie Elkaïm, Frédéric Pierrot, Catherine Mouchet, Aurelia Petit, Sami Frey…

Julien et Marguerite de Ravalet, fils et fille du seigneur de Tourlaville, s’aiment d’un amour tendre depuis leur enfance. Mais en grandissant, leur tendresse se mue en passion dévorante.

Leur aventure scandalise la société qui les pourchasse. Incapables de résister à leurs sentiments, ils doivent fuir…

LA GUERRE EST DECLAREE avait révélé le talent fonceur de Valérie Donzelli, sa manière assez unique de raconter une histoire personnelle dans un élan qui emportait tout sur son passage, sans s’encombrer des conventions.

Dans MARGUERITE & JULIEN, présenté en compétition à Cannes, procède de la même énergie et du même goût de la stylisation. Le projet est pourtant bien différent, puisqu’il s’agit de l’adaptation d’un scénario de Jean Gruault écrit en 1971 pour François Truffaut, l’histoire du couple maudit formé par Marguerite et Julien de Ravalet, décapités en place de Grève en 1603.

De cette histoire aussi romanesque que dramatique, Valérie Donzelli a décidé de faire un conte, qui flirte parfois avec l’univers de Jacques Demy. Comme dans PEAU D’ANE, Valérie Donzelli ose les anachronismes et n’hésite pas à faire intervenir un hélicoptère dans un film en costumes, multiplie les artifices de la mise en scène, dans une esthétique pop qui surprend et agace parfois, en s’appuyant sur une bande son résolument contemporaine.

Une fantaisie qui rappelle aussi l’histoire de cet amour impossible est éternelle et universelle, comme celle de Tristan et Yseult…