MARIE ET LES NAUFRAGES

marie-et-les-naufrages

France – 2015 – 1h44 – Réalisé par Sébastien Betbeder avec Pierre Rochefort, Vimala Pons, Eric Cantona, Damien Chapelle, André Wilms…

« Marie est dangereuse », a prévenu Antoine. Ce qui n’a pas empêché Siméon de tout lâcher, ou plus exactement pas grand-chose, pour la suivre en secret. Oscar, son colocataire somnambule et musicien, et Antoine, le romancier en mal d’inspiration, lui ont vite emboîté le pas. Les voilà au bout de la Terre, c’est-à-dire sur une île. Il est possible que ces quatre-là soient liés par quelque chose qui les dépasse.

Peut-être simplement le goût de l’aventure. Ou l’envie de mettre du romanesque dans leur vie…
 

Créatif et hyperactif, Sebastien Betbeder a toujours plusieurs projets sur le feu : entre INUPILUK et une suite tournée au Groënland (des Parisiens au pays des Inuits), et avant d’entamer un prochain tournage avec Vincent Macaigne, il nous fait cadeau de cette étonnante carte du tendre au casting assez détonnant.

On y trouvera aux côtés de Pierre Rochefort, l’actrice Vimala Pons, égérie montante du cinéma d’auteur (vu notamment dans VINCENT N’A PAS D’ECAILLES de Thomas Salvador), le charmant doux-dingue Damien Chapelle et, surprise, Eric Cantona en écrivain bizarre et amoureux transi.

Sans atteindre la grâce de son précédent 2 AUTOMNES, 3 HIVERS, cette comédie un peu barrée qui carbure à la musique de Sébastien Tellier, tire notamment son charme de la candeur de ses personnages, sympathiques « naufragés » gravitant autour de la fantasque Marie avant d’ échouer sur l’ile de Groix…

 > à partir du 13 avril à l’Autre Cinéma