MIA MADRE

 

MiamadreFrance, Italie – 2015 – 1h47 en VO– Réalisé par Nanni Moretti avec Margherita Buy, Nanni Moretti, John Turturro…

Margherita est une réalisatrice en plein tournage d’un film dont le rôle principal est tenu par un célèbre acteur américain. À ses questionnements d’artiste engagée, se mêlent des angoisses d’ordre privé : sa mère est à l’hôpital, sa fille en pleine crise d’adolescence. Et son frère, quant à lui, se montre comme toujours irréprochable…

Margherita parviendra-t-elle à se sentir à la hauteur, dans son travail comme dans sa famille ?

Après HABEMUS PAPAM, Nanni Moretti nous revient dans une veine intime et éminemment personnelle, registre sur lequel on lui doit ses plus beaux films.

La belle idée de Moretti, c’est d’avoir choisi un alter-ego féminin pour incarner la figure de cette réalisatrice tyrannique et inquiète, en crise sur le plan professionnel et familial. L’interprétation de Margherita Buy, extrêmement juste, face à un John Turturro irrésistible, rend d’autant pudique la composition de Nanni Moretti, plus en retrait dans le rôle du frère.

Et si l’on retrouve tout le mordant et l’humour du cinéaste dans le rendu des scènes de tournage, souvent cocasses ou pleines d’autodérision, l’émotion nous saisit à la gorge dans l’évocation du désarroi face à la disparition de cette mère, figure solaire et généreuse qui rassemble ses dernières forces pour partir sur la pointe des pieds.

Mélancolique et burlesque, MIA MADRE demeure tout du long un film pudique mais lumineux dans lequel on passe du rire aux larmes sans pathos…

Sélection Officielle – Festival de Cannes 2015