MOI, DANIEL BLAKE

MOI DANIEL BLAKE AFFICHE_webAngleterre – 2016 – 1h39 en VO – Réalisé par Ken Loach avec Dave Johns, Hayley Squires, Micky McGregor, Dylan McKiernan, Briana Shann… 

Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l’obligation d’une recherche d’emploi sous peine de sanction.

Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Katie, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d’accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Katie vont tenter de s’entraider…

Ken Loach et son scénariste Paul Laverty livrent une nouvelle fois un film engagé et sans concession qui en dit long sur l’état de délabrement terrible du modèle social anglais. Fruit d’un long travail d’enquête sur le terrain, MOI, DANIEL BLAKE frappe d’abord par son réalisme sans fioritures, comme si le réalisateur avait fait le choix d’une ligne claire pour mieux décrire l’enfer de l’administration.

Mais comme des phares dans la nuit, émergent des personnages magnifiques : Daniel Blake, d’abord, qui  a si peu, mais qui vient à la rescousse de ses semblables ; Katie, qui se bat par tous les moyens pour nourrir ses enfants, et tous ces gens modestes animés par un élan vital et solidaire. MOI, DANIEL BLAKE est une lueur tenace en ces temps de grisaille, qui invite à rester vivant, et debout. Le film a eu la Palme d’Or au Festival de Cannes et le Prix du Public au Festival de Locarno…

> du 26 octobre au 22 novembre à l’Atalante