MOMMY

MommyCanada – 2013 – 2h14 – Réalisé par Xavier Dolan avec Antoine Olivier-Pilon, Suzanne Clément, Anne Dorval…

Une veuve hérite de la garde de son fils, un adolescent impulsif et violent atteint d’un syndrome d’hyperactivité. Au cœur de leurs emportements et difficultés, ils tentent de joindre les deux bouts, notamment grâce à l’aide inattendue de l’énigmatique voisine d’en face, Kyla. Tous les trois, ils retrouvent une forme d’équilibre et, bientôt, d’espoir…

A pleins tubes : on ne saurait mieux décrire que par cette formule l’hyperactivité du jeune Xavier Dolan (qui a enchaîné cinq long-métrages à la vitesse de l’éclair) et la puissance de feu de ce MOMMY, qui a décroché le Prix du Jury à Cannes – une consécration à la hauteur de son ambition.

Après un passage par le film de genre avec le très noir TOM A LA FERME, sorti il y a moins de six mois, Xavier Dolan surprend à nouveau et bouleverse avec ce mélodrame porté par une fougue et une inspiration sidérantes. Aussi brillant que décomplexé, le dernier film du Québécois évoque aussi bien Almodovar – sur le mode de la crise de nerfs et de la relation mère-fils – que Cassavetes sur l’art du déséquilibre et l’emploi d’actrices au talent hors pair, capables de faire basculer le film instantanément du pathétique au comique.

L’instabilité émotionnelle et la maestria avec laquelle Dolan joue avec précision à l’intérieur des situations – avec des choix de cadrages surprenants – sont bien les clés de la réussite de ce film qui marque une nouvelle étape dans les élans de ce cinéaste aussi pressé que virtuose…

> à l’Atalante du 8 octobre au 25 novembre