"/>

My Sweet Pepper Land

Kurdistan, France, Allemagne – 2013 – 1h35 en VO – Réalisé par Hiner Saleem avec Korkmaz Arslan, Golshifteh Farahani, Suat Usta, Mir Murad Bedirxan…

My-sweetAu carrefour de l’Iran, l’Irak et la Turquie, dans un village perdu, lieu de tous les trafics, Baran, officier de police fraîchement débarqué, va tenter de faire respecter la loi. Cet ancien combattant de l’indépendance kurde doit désormais lutter contre Aziz Aga, caïd local. Il fait la rencontre de Govend, l’institutrice du village, jeune femme aussi belle qu’insoumise…

Western, romance, critique sociale libertaire et féministe, MY SWEET PEPPER LAND est un peu tout cela à la fois. Comme dans sa plus grande réussite VODKA LEMON, le réalisateur Hiner Saleem mélange avec bonheur tous ses ingrédients dans cette comédie à la sauce kurde qui oscille entre burlesque et tragicomique, à l’image de la mémorable scène d’ouverture. Le film pointe aussi bien du doigt la corruption d’un pays à l’indépendance toute neuve, qu’il tourne en ridicule le code de l’honneur d’une société  marquée par des pratiques tribales et au fonctionnement très misogyne. A travers l’histoire des amours empêchées de Baran et de Govend (interprétée par l’envoûtante Golshifteh Farahani), Hiner Saleem nous sensibilise à la situation d’un pays, dont il saisit aussi toute la poésie et  la beauté…

L’Atalante > à partir du 9 avril