NOTRE PETITE SOEUR

NotrepetitesoeurJapon – 2015 – 2h08 en VO – Réalisé par Hirokazu Kore-Eda avec Haruka Ayase, Masami Nagasawa, Kaho, Suzu Hirose…

Trois sœurs, Sachi, Yoshino et Chika, vivent ensemble à Kamakura. Par devoir, elles se rendent à l’enterrement de leur père, qui les avait abandonnées une quinzaine d’années auparavant. Elles font alors la connaissance de leur demi-sœur, Suzu, âgée de 14 ans.

D’un commun accord, les jeunes femmes décident d’accueillir l’orpheline dans la grande maison familiale…

Habitué de la compétition cannoise, -avec NOBODY KNOWS, I WISH et TEL PERE TEL FILS -, Hirokazu Kore-Eda sonde à nouveau les mystères des liens familiaux, en adaptant un roman graphique très connu au Japon, UMIMACHI DIARY.

C’est une histoire aérienne, enjouée, qui se laisse porter au gré de brises légères. Un récit gracieux sur les choses simples et joyeuses de la vie. L’odeur discrète d’une fleur qui fait remonter les parfums de l’enfance. Les saveurs des petits plats de mère-grand à tout jamais inscrits dans nos papilles. Les arbres fruitiers qui enneigent le printemps de leurs flocons de pétales immaculés…

Le cinéma de Kore-Eda, c’est l’invitation à la douceur de vivre, au carpe diem : savoir déguster et embellir le temps qui nous conduit inéluctablement vers la poussière.

C’est aussi une leçon de zénitude d’où l’on ressort conquis et apaisé. Composée par Yoko Kanno, la musique semble nous bercer, bienveillante, en murmurant « Cœurs qui souffrez, endormez-vous ! »…(Merci à aux cinémas Utopia).

> à l’Atalante du 28 octobre au 10 novembre
> à l’Autre Cinéma du 11 au 24 novembre