NOURA RÊVE

Tunisie | 2019| 1h30 en VO | Réalisé par Hinde Boujemaa avec Hend Sabri, Lotfi Abdelli, Hakim Boumsaoudi… 

5 jours, c’est le temps qu’il reste avant que le divorce entre Noura et Jamel, un détenu récidiviste, ne soit prononcé. Noura qui rêve de liberté pourra alors vivre pleinement avec son amant Lassad. Mais Jamel est relâché plus tôt que prévu, et la loi tunisienne punit sévèrement l’adultère : Noura va alors devoir jongler entre son travail, ses enfants, son mari, son amant, et défier la justice… 

Belle réussite que ce premier film de Hinde Boujemaa, récompensé plusieurs fois, et dont l’intrigue, qui brosse en creux le portrait d’une société tunisienne étouffante, pourrait pourtant être transposée ailleurs. La réalisatrice n’aborde pas cette histoire, celle d’une femme sous l’emprise d’un mari immature et violent, sous un angle uniquement réaliste, mais comme un thriller domestique sous haute tension, où chaque personnage porte aussi ses ambiguïtés et ses contradictions. Grâce à l’interprétation inquiète de Hend Sabri, à la finesse de son scénario et à son tempo très maîtrisé, le film nous tient en haleine de bout en bout… 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.