Soirée Polars

Jeudi 13 juillet

18h : Le Caire confidentiel

Suède, Allemagne – 2016 – 1h50 en VO – Réalisé par Tarik Saleh avec Fares Fares, Ger Duany, Slimane Dazi, Hichem Yacoubi…

Le Caire, janvier 2011, quelques jours avant le début de la révolution. Une jeune chanteuse est assassinée dans une chambre d’un des grands hôtels de la ville. Noureddine, inspecteur revêche chargé de l’enquête, réalise au fil de ses investigations que les coupables pourraient bien être liés à la garde rapprochée du président Moubarak…

Grand Prix du film policier de Beaune, ce polar politico-social situé dans l’Egypte de Hosni Moubarak est passionnant à plus d’un titre. En jouant sur les grandes figures du genre, le réalisateur Tarik Saleh propose un polar parfaitement exécuté et éclairé, porté par interprétation passionnante de l’acteur Fares Fares. LE CAIRE CONFIDENTIEL est aussi un regard porté sur l’histoire récente et l’impunité des milieux du pouvoir gangrenés par la corruption, avec en toile de fond l’irruption des Printemps arabes venant donner une épaisseur supplémentaire à cette enquête en eaux troubles…


20h : Avant-première Que Dios nos perdone
Espagne – 2017 – 2h05 en VO – Réalisé par Rodrigo Sorogoyen avec Antonio de la Torre, Roberto Alamo et Javier Pereira

Madrid, été 2011. La ville, plongée en pleine crise économique, est confrontée à l’émergence du mouvement des « indignés » et à la visite imminente du Pape Benoît XVI. C’est dans ce contexte hyper-tendu que l’improbable binôme que forment Alfaro et Velarde se retrouve en charge de l’enquête sur un serial-killer d’un genre bien particulier. Les deux inspecteurs, sous pression, sont de surcroît contraints d’agir dans la plus grande discrétion… Une course contre la montre s’engage alors, qui progressivement les révèle à eux-mêmes ; sont-ils si différents du criminel qu’ils poursuivent ?

 

 


22h15 : Memories of murder

Corée du Sud – 2h11 en VO – Réalisé par Joon-Ho Bong avec Song Kang-Ho, Kim Sang-Kyung

En 1986, dans la province de Gyunggi, le corps d’une jeune femme violée puis assassinée est retrouvé dans la campagne. Deux mois plus tard, d’autres crimes similaires ont lieu. Dans un pays qui n’a jamais connu de telles atrocités, la rumeur d’actes commis par un serial killer grandit de jour en jour.Une unité spéciale de la police est ainsi créée dans la région afin de trouver rapidement le coupable. Elle est placée sous les ordres d’un policier local et d’un détective spécialement envoyé de Séoul à sa demande. Devant l’absence de preuves concrètes, les deux hommes sombrent peu à peu dans le doute…

 

 


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *