Only Lovers Left Alive

Allemagne-Grande-Bretagne-France-Chypre – 2013 – 2h03 Réalisé par Jim Jarmusch avec Tilda Swinton, Tom Hiddleston, Mia Wasikowska, John Hurt…
only-lovers-left-alive

Dans les villes romantiques et désolées que sont Détroit et Tanger, Adam, un musicien underground, profondément déprimé par la tournure qu’ont prise les activités humaines, retrouve Eve, son amante, une femme élégante et énigmatique. Leur histoire d’amour dure depuis plusieurs siècles, mais leur idylle débauchée est bientôt perturbée par l’arrivée de la petite sœur d’Ève, aussi extravagante qu’incontrôlable. Ces deux êtres en marge, sages mais fragiles, peuvent-ils continuer à survivre dans un monde moderne qui s’effondre autour d’eux ?

Un grand Jarmusch ! Aussi fort et entêtant que DEAD MAN ou GHOST DOG ! On retrouve des personnages qui portent la marque claire de leur créateur, Adam et Eve sont des marginaux en errance comme l’étaient Bill Blake et Ghost dog le samouraï. Ils se sont organisés une existence à la lisière du monde et des affaires humaines mais aussi fascinante, oisive et sophistiquée qu’elle puisse être, elle ressemble pourtant de plus en plus à de la survie. La formidable invention de cette histoire réside dans la vulnérabilité de ses héros, redoutables et magnifiques, mais en péril. Les décors naturels des avenues de Détroit et des ruelles de Tanger font merveille, l’atmosphère est envoûtante à souhait. Quant à la dernière scène…

 

L’Atalante > du 19 au 25 février

L’Autre Cinéma > du 26 février au 11 mars